Aujourd’hui, je viens vous parler des produits que j’utilise pour maquiller mon teint en ce moment !

Pour information, voici ma peau, toute nue :

Bilan de ma peau :
– des rougeurs
– des imperfections par ci par là, mais surtout des cicatrices anciennes
– l’envie d’un teint unifié, et d’un grain de peau plus régulier !

Après avoir utilisé ma crème de jour + contour des yeux, j’applique une base de teint ; actuellement, j’utilise la base comblante “Lisse Minute” de Clarins.

C’est une base sous forme de baume, assez épais, qui lisse le grain de peau, et prépare la peau à mieux recevoir le maquillage.

Le résultat est bluffant : la peau devient immédiatement lisse (grâce aux silicones contenus dans le produit – à noter que ce produit n’est pas du tout comédogène sur moi!), et le fond de teint / correcteur accroche mieux à la peau. J’en applique majoritairement sur le front, le menton, et les ailes du nez. C’est un produit onéreux (26€ les 15ml) mais il suffit de très peu de matière pour avoir un résultat visible, le pot dure donc très longtemps.
→ Trouvable chez Sephora.

On passe au fond de teint !

Actuellement, j’utilise le fond de teint Nars “Sheer Glow”, en teinte Santa Fe (c’est ma teinte parfaite pour l’été, quand j’ai pris quelques couleurs).

J’adore ce fond de teint, car il apporte une couvrance moyenne, tout en conservant la lumière naturelle de la peau : effet plâtre impossible ! C’est un bel investissement, mais son rendu est vraiment magnifique, et invisible. Son seul défaut : un flacon en verre un peu nul… on galère pour faire sortir le produit, on en a toujours trop ou pas assez. Une flacon-pompe serait le bienvenu !
→ Trouvable chez Sephora.

Voici le résultat, une fois appliqué au pinceau :

Bilan :
– un teint très unifié
– disparition des rougeurs
– il reste encore un petit travail de camouflage des imperfections !

Je corrige donc ces imperfections avec le “Camouflant Purifiant formule SOS” de Clinique :

Ce produit n’est malheureusement plus commercialisé par la marque depuis quelques temps. C’est un correcteur très, très épais, à fort pouvoir camouflant (on doit pouvoir cacher toutes les misères du monde grâce à lui!). Il me fait penser au Full Cover de Make Up For Ever. Son petit plus : une action ciblée sur les imperfections, qui disparaissent plus rapidement, et un sous-ton jaune, qui neutralise les rougeurs. Je mets une toute petite goutte de produit sur le dos de ma main, et je cible les imperfections une à une ; ça prend un peu de temps, mais le résultat est bluffant, et résiste à mes journées de douze heures !

Après application, ma peau ressemble à ça :

On frôle la perfection !

Dernier travail : les cernes… une vraie galère chez moi. Je recherche un produit bien pigmenté, mais suffisamment souple et hydratant pour mon contour de l’oeil fragile. J’utilise depuis longtemps l’anticernes Boing de Benefit : il fait bien son travail, mais coûte selon moi trop cher (23€) ! Je pense qu’on peut lui trouver une alternative moins coûteuse. Il est nécessaire de le poudrer après application, sinon il s’estompe très vite.
→ Trouvable chez Sephora.

Voici le résultat sur mes vilains cernes :

J’ai fait exprès de prendre cette photo après trois jours de boulot intensifs, pour que vous voyez mes yeux dans leur pire état ! Le résultat n’est pas encore parfait, mais ça me suffit. Je préfère que l’on devine mes cernes, plutôt que de les masquer sous des kilos de maquillage.

Grâce à tout ça, ma peau est unifiée ! Mais mon teint manque un peu de couleur… J’applique donc un blush : corail, rose, crème ou poudre, irisé ou non… ça varie selon mes envies ! En ce moment, j’aime beaucoup les blushes crème. J’ai choisi de vous montrer celui de la marque Illamasqua, en teinte Rude, une jolie couleur orangée claire, parfaite pour l’été :

Il apporte une jolie couleur aux joues, et la formulation crème est plus naturelle que la poudre. Je l’applique soit au doigt, soit avec un pinceau duo-fibre (type Stippling Brush de Real Techniques, j’en parlais ici).
→ Illamasqua est vendu sur le site de la marque.

Pour faire tenir tout ça, et surtout par ces fortes chaleurs, j’utilise une poudre translucide de la marque Essence :

Essence est une marque de cosmétiques à petits prix absolument géniale, malheureusement difficilement trouvable en France (quelques magasins “Schlecker” la commercialisent en partie)… Si vous avez l’occasion de passer en Belgique ou en Suisse, vous la trouverez facilement !

La poudre est blanche dans le pot, mais elle est bien translucide une fois appliquée. Elle me suit à travers toutes les saisons, ce qui est bien pratique ! Elle matifie juste ce qu’il faut, et fixe bien l’anticernes. Je l’applique avec mon gros pinceau poudre Too Faced dont je vous parlais ici ; pour l’anticernes, j’utilise un plus petit pinceau (qu’on aperçoit sur la première photo) : le Setting Brush de Real Techniques (trouvable sur iHerb).

Et vous, quelle est votre routine teint d’été ?

* = publicité - liens affiliés et/ou produits offerts ; lire mon à propos pour en savoir plus.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
  • Morgane
    31 juillet 2012

    Avant de vous décrire ça, un point aussi sur ma peau : étant bretonne j’ai la peau assez claire, souvent des rougeurs, mes joues sont naturellement déjà colorées (nous dirons rosées, haha !), et j’ai de la chance je n’ai que rarement des boutons… donc ce que je souhaite comme effet sur mon visage c’est que le maquillage m’apporte juste la petite touche du “moi en mieux” mais qui reste quand même moi ! Je ne suis pas parano du teint zéro défaut ! Sinon étant bien consciente que je n’aurait jamais le teint doré/pain d’épices d’une california girl, je préfère bien protéger ma peau maintenant contre les rayons du soleil (je dois avoir un phototype II je pense), je suis persuadée qu’elle me le rendra un jour en gardant un grain de peau lisse, avec peu de rides et de tâches ! Merci la peau !

    – Une crème matifiante type Sébium mat de Bioderma.
    – La crème teintée Laura mercier en version Oil-Free et en teinte nude (j’ai beau avoir une peau sèche et sensible, je déteeeeeste briller surtout du front…. et le point + son SPF 20 pour éviter de ressembler à une pomme flétrie à 30 ans !)
    – Du coup je poudre bien avec la poudre libre “translucent” toujours de Laura Mercier (je pense d’ailleurs que ce pot j’en ai pour toute la vie, et je vais devoir le mettre sur mon testament !)
    – Si j’ai quelque chose à cacher (enfin il faut que ce soit quand même assez gênant pour que je sorte le correcteur !), j’utilise le full coverage concealer de Kiko en teinte 02.
    – Au sujet de l’anticerne, je n’en met jamais et je ne crois pas en avoir même déjà testé… je ne pense pas en avoir besoin. (Néroli, j’espère que tu seras honnête avec moi le jour où j’aurai des yeux de panda…)
    – Et la touche finale : le blush (ho oui ! du blush, du blush, du blush ! je repense au sketch de Florence Foresti quand elle parle de maquillage…. et je ri !) En ce moment j’ai jeté mon dévolu sur le blush liquide “chachatint” de Benefit qui (après qu’on est trouvé le moyen de l’appliquer correctement……) est une tuerie ! (allez je suis sympa, ma technique c’est de l’appliquer au pinceau à fond de teint plat et de bien l’étirer), puis pour le glow j’utilise, depuis le mois d’octobre exactement, le “blush soleil Bronze goddess” d’Estée Lauder comme disent les bloggeuses beauté : JE L’AIME D’AMOUR !! Il ne m’a pas quitté depuis !

    Voilà, vous savez tout… pour l’anecdote les produits Laura Mercier j’ai pu me les procurer grâce à Néroli car dans ma région c’est impossible, le blush Benefit je l’ai acheté grâce à un (énooooooorme) bon plan de Néroli aussi : un coffret en édition limité à un prix incroyable chez Colette, et enfin une pensée pour l’après-midi que l’on a passé en Octobre (donc) à chercher dans tout Lyon le blush Estée Lauder… encore avec elle. En un mot MERCI Néroli ! (désolé pour la logorrhée c’est thérapeutique !)

  • Morgane
    31 juillet 2012

    Ce commentaires contient des fautes d’orthographe… sauras-tu toutes les retrouver ? (Sorry)

    • leblogdeneroli
      31 juillet 2012

      Haha ! ta routine a l’air top ! on a un gros passif en shopping beauté toutes les deux… on avait dû faire 5 parfumeries pour trouver le blush Estée Lauder, je m’en souviens comme si c’était hier (et ta tête dans le rayon de Douglas!)

  • Odile
    1 août 2012

    Sympa cet article !
    Je prends “l’astuce” pour l’anti-cerne ( j’ai les même cernes que toi, et j’en viens difficilement à bout) .

  • Paulette
    1 août 2012

    Très très joli blush.
    Moi l’été c’est la légèreté avant tout. J’essaie d’oublier la poudre, je mise sur une BB cream, de l’anticerne et un peu de RAL semi-transparent !

    • leblogdeneroli
      1 août 2012

      Je suis comme toi, l’été j’ai envie de légèreté ! Quitte à ce qu’on devine un peu mes imperfections. Je déteste la sensation d’être trop maquillée par ces fortes chaleurs !

  • Mint-Water
    1 août 2012

    Moi aussi, j’utilise le Purifiant Correcteur de Clinique et le Boi-ing de Benefit pour cet été, d’ailleurs le correcteur Clinique, comme il est foncé et raccord avec ma peau bronzée, je l’utilise autour des yeux avant le correcteur Benefit, comme souvent le contour des yeux se démarque du reste de la peau avec les lunettes de soleil, je raccorde tout avec les 2 correcteurs !
    En tout cas chouette routine et ton blush Illamasqua est magnifique 🙂

  • Lylysworld
    4 août 2012

    Le lisse minute a l air super rend il la peau grace comme certaines bases ?