C’est ma grande « résolution beauté » de l’année 2024 : intégrer la protection solaire au quotidien – ou presque ! Les experts le disent souvent : la bonne protection solaire, c’est celle qu’on applique sans rechigner, et si possible avec plaisir. Ces dernières années, l’industrie cosmétique a redoublé d’inventivité et de recherche pour développer des formulations plus clean, faciles à placer sous son maquillage, au rendu imperceptible. J’ai testé beaucoup (le mot est faible) de choses dans le domaine, et je reviens donc vers vous aujourd’hui avec mes humbles conseils pour intégrer une protection solaire au quotidien !

Le SPF : qu’est-ce que c’est ?

C’est le facteur de protection solaire (FPS en français, SPF en anglais) contenu dans les produits destinés à un tel usage. Le chiffre apposé sur vos flacons reflète le degré de protection contre les UVB, pourvu que le produit soit appliqué :

  • en bonne quantité
  • de façon homogène
  • et réappliqué régulièrement !

Vous l’avez donc compris : la protection UVA n’est pas déterminée par le nombre placé après ce terme « SPF » : pour mesurer la protection contre les UVA, c’est la mention « PA » ou encore la mention « large spectre » (ou « broad spectrum » en anglais) ajoutée sur le flacon qui caractérise cette protection.

La protection solaire annotée sur les flacons de crème solaire fait suite à des tests en laboratoire très poussés, qui déterminent alors les dénominations que vous connaissez tout :

  • SPF 15 : protège la peau à hauteur de 93% des rayons UVB
  • SPF30 : protège la peau à hauteur de 97% des rayons UVB
  • SPF50 : protège la peau à hauteur de 98% des rayons UVB

→ Malgré ce qu’on pourrait penser, un SPF30 reste donc très satisfaisant ! Par sécurité, optez toujours pour la protection la plus importante.

Pourquoi protéger sa peau du soleil même si on n’est pas à la plage ?

Parce que les rayons UVA & UVB ne nécessitent pas une exposition prolongée et en plein été pour être nocifs pour la peau ! Même par temps gris / nuageux, les rayons passent à travers les nuages… et même à travers les vitres de vos logements ! Il ne faut donc pas se méfier du soleil que lorsqu’on s’y expose volontairement pendant les vacances.

Le risque principal, c’est bien sûr le cancer de la peau. Mais sans tirer le trait aussi loin, le soleil fragilise la peau, et fait s’installer plus durablement les signes de vieillissement cutané (taches, rides). Pour ma part, j’ai remarqué une nette différence sur l’état de mes cicatrices de bouton depuis que je suis vigilante en ce qui concerne la protection solaire. Je n’utilise pas de crème solaire systématiquement : si je sais que je ne vais pas ou peu sortir de la journée, je m’en passe. Mais dès que je dois sortir de chez moi, marcher dehors pendant au moins quelques minutes, je m’y attelle !

UVA et UVB : quelles différences ?

On différencie les 2 types d’UV par ce moyen mnémotechnique :

  • UVA avec un A comme… Âge : le saviez-vous ? Le soleil est le facteur de vieillissement numéro 1, avant la pollution, le stress ou encore une alimentation déséquilibrée.
  • UVB avec un B comme… Brûlure : ce sont eux qui sont responsables des fameux coups de soleil, et par extension des futurs cancers de la peau (carcinome basocellulaire, carcinome spinocellulaire et mélanome malin).
Le SPF : filtre chimique ou filtre minéral ?

Ce sont les 2 grandes familles dans le domaine de la protection solaire ! Je n’invite pas à privilégier de base l’une ou l’autre, mais à tester les 2 pour vous faire une idée. Voici globalement les grandes lignes de ces 2 types de protection :

  • Les filtres chimiques : ils sont composés de molécules synthétiques, et absorbent les rayons UV en lieu et place de la peau. Il existe plusieurs une vingtaine de molécules prévues à cet effet (Mexoryl, Tinosorb, Homosalate…), celles-ci étant validées par les autorités compétentes pour atterrir dans la composition d’un tel produit. Ils peuvent être perçus comme irritants par des peaux très réactives.

  • Les filtres minéraux : ils forment un écran physique (à l’opposé d’une protection chimique) contre les rayons UV. Il peut être qualifié de naturel, car issu de matières minérales. En formant une sorte de bouclier à la surface de la peau, les rayons UV réfléchissent dessus tels des miroirs. Les filtres minéraux les plus connus sont l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane. On a tendance à les conseiller aux peaux les plus sensibles, car mieux tolérés.
Le SPF : on l’applique comment ?

Crédit photo : Notino

Une fois le bon produit trouvé, c’est l’application qui rentre en jeu pour garantir une bonne protection ! Les experts conseillent la quantité suivante : 2 mg de produit sur chaque centimètre carré de peau. Afin d’éviter de se transformer en petit chimiste lors de chaque application, il est couramment conseillé d’appliquer 2 traits continus de crème sur l’index et le majeur, et de répartir cette quantité sur le visage.

Le maquillage avec SPF intégré est-il suffisant ?

CC crème SPF50 It Cosmetics* / BB Crème SPF20 Erborian* / Crème hydratante teintée SPF50 UltraViolette*

Il est satisfaisant mais pas suffisant ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : un produit teinté type BB crème qui indique un SPF50 ne vous ment pas… car la quantité de protection solaire est bien dosée dans le produit de base. Toutefois, il faudrait appliquer une quantité importante (voire paragraphe ci-dessus) pour obtenir la protection mentionnée sur le flacon… La cosmétique à SPF intégré reste donc, pour moi, une façon d’ajouter un peu plus de protection à son teint, sans pour autant garantir une protection solaire suffisante. D’autant qu’avec les SPF, les effets ne sont pas cumulatifs : une BB crème SPF50 posée sur une crème solaire SPF50 ne doublera pas la protection, mais prolongera éventuellement la tenue de celle-ci !

Le SPF : comment l’intégrer à sa routine quotidienne ?

Je vous le disais dans l’introduction de cet article : le bon SPF, c’est celui qu’on prend plaisir à utiliser ! Pour un maximum de protection, on opte pour un indice SPF30 (idéalement SPF50), avec une protection anti UVA adaptée. Voici quelques produits testés et approuvés, à sélectionner selon votre type de peau / besoins :

  • Relief Sun, Beauty of Joseon* : on démarre cette sélection du côté de la Corée du Sud, un pays qui sait produire d’excellents produits solaire ! Cette crème est un véritable bijou, adaptée à tous les types de peau, extrêmement fine en texture, et parfaite en base de maquillage. Je l’ai conseillée à toutes mes amies !
  • Sunforgettable Total Protection Face Shield, ColoreScience* : si vous souhaitez mixer le maquillage et la protection solaire, ce fluide à la teinte sur-mesure vous plaira à coup sûr. Les pigments, encapsulés dans la formule, se révèlent au fur et à mesure de l’application. Le rendu est délicat, floutant, tout en étant extrêmement naturel. Un coup de coeur !
  • Hyaluronic Acid Watery Sun Gel, Isntree* : la protection solaire idéale pour les peaux mixtes à grasses, qui apprécieront sa texture gel-sorbet, fraîche et non grasse.
  • Glowscreen SPF30 Supergoop* : pour les fans de glow, ne loupez pas cette incroyable marque américaine, qui a réussi le pari fou de rendre des produits solaires ultra désirables !
  • Crème solaire minérale matifiante UltraViolette* : à base de zinc exclusivement, cette crème solaire ravira les peaux sensibles (pour lesquelles les filtres chimiques peuvent être irritants).
  • Cleanance Solaire SPF50+* : et parce que les marques de parapharmacie se défendent aussi très bien dans le domaine, et qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un budget XXL pour bien se protéger, un petit coup de projecteur sur la marque Avène, que j’aime depuis si longtemps ! Au programme de ce soin SPF50+ : un extrait de Monolaurine, actif sébo-réducteur, idéal pour les peaux sujettes à l’acné.
* = publicité - liens affiliés et/ou produits offerts ; lire mon à propos pour en savoir plus.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
  • MP
    6 juin 2024

    Article très intéressant !

  • Cha
    6 juin 2024

    Super intéressant, merci pour toutes ces explications ✨ Il est temps que je rachète une crème pour cette année !